30 Jan 2016

Posted by in Comics

[Titan Comics 11th Doctor] What He Wants…

EleventhDoctor_Titan_03B

Saison 1 – Episode 3. Alice fait un peu de rangement et regarde les pochettes des disques préférés de sa mère et plus particulièrement ceux de Robert Johnson et de John Jones, le caméléon de la pop. Le Docteur décide donc de l’emmener en 1962 au premier concert de Jones et les deux amis sont déçus car la star tant espérée s’avère un piètre musicien et les deux amis ne se gênent pas pour en parler ouvertement. Ils se rendent ensuite en 1931 dans le Mississippi pour y voir Robert Johnson mais sont suivis par John Jones. À leur grande surprise, Jones est rentré dans le Tardis sans qu’ils s’en aperçoivent.

Ils vont voir le concert de Johnson mais tous les occupants de la salle semblent possédés. Jones et Alice s’évadent mais le Docteur, en aidant Johnson à redevenir normal et en lui confiant son tournevis sonique, est fait prisonnier par le groupe mené par le Chercheur de Talents, un employé de Serve You Inc. qui a la capacité d’exaucer n’importe quel désir.

Avec Bessie, la voiture du Seigneur du Temps ayant subi un traitement digne de l’émission de télé Pimp My Ride, Alice et Jones sauvent le Docteur et l’emmènent au Tardis où les y attendent Johnson et la grosse boîte bleue transformée en amplificateur géant pour guitare. La musique du moyen de transport du Seigneur du Temps délivre tout le monde et extermine le Chercheur de Talents.

La légende du diable donnant à un musicien le don de jouer le blues est utilisée à bon escient car sur la couverture l’ombre du Chercheur de Talents ressemble bel et bien à celle d’un démon.

EleventhDoctor_Titan_03

Avec cet épisode, le Docteur hérite d’un nouveau compagnon de voyage, le musicien John Jones, le caméléon de la pop, The Tall Pale Earl (le grand comte pale), Xavi Moonburst. Si on lit bien entre les lignes et que l’on a  une bonne culture musicale, on ne peut que reconnaître David Bowie et ses multiples incarnations, le caméléon du rock, The Thin White Duke (le duc maigre blanc) et Ziggy Stardust. À la différence de Bowie, Jones est un vrai caméléon qui a la capacité de changer très facilement son apparence, ce qui explique qu’il ai pu rentrer dans le Tardis sans que le Docteur ne le voit.

Williams et Fraser créent un nouveau compagnon non dénué d’intérêt et veulent peut-être nous montrer qu’à l’instar d’une chanson très connue de Bowie,  » we can be heroes  » (nous pouvons tous être des héros). Avec ce nouvel équipage, les aventures du Docteur continuent de bien belle manière.

Publication en VF chez Akileos.

%d blogueurs aiment cette page :