27 Fév 2014

Posted by in Space Oddities

Space Oddities : Max Headroom pirate Doctor Who

news-article-max-headroom-incidentVoilà un cas assez étrange dans l’histoire de la télévision américaine. Le 22 novembre 1987, alors que la chaîne WTTW diffusée Horror of Fang Rock. Le signal est soudainement interrompu et remplacé par une vidéo montrant un homme portant un masque de Max Headroom et faisant absolument n’importe quoi à l’image. La chaîne ne parviendra à reprendre le contrôle que deux minutes plus tard. Cet incident reste dans l’histoire, car l’auteur n’a jamais été découvert. Mais revenons en détail sur ce qui s’est réellement passé.

Max Headroom : Une figure culte des années 80

Voilà un personnage assez atypique du paysage audiovisuel anglais. Max Headroom a été créé par la chaine Channel4, en 1985, pour un téléfilm intitulé « Max Headroom: 20 Minutes into The Future ». Quand je dis créé c’est que le personnage est virtuel et n’est visible qu’au travers d’écran de télé. Virtuelle, enfin presque. En réalité derrière ce personnage se cache l’acteur Matt Frewer, maquillé pour ressembler à un personnage virtuel. Il était ensuite filmé devant un fond vert et la magie du montage et des effets spéciaux faisait le reste.

Max Headroom, signifiant littéralement « Hauteur maximum », présenta par la suite une émission de clip musical, The Max Headroom Show, qui cartonna pour l’époque. Le premier épisode n’a pas de générique d’intro ni de fin, ce qui a dû perturber plus d’un téléspectateur. Par la suite, le téléfilm d’origine sera transformé en série par les Américains. Elle ne durera que deux saisons, comptabilisant 14 épisodes. Elle prend place dans un univers totalitaire ou il est illégal d’éteindre sa télévision.

Max deviendra le temps d’une pub la mascotte de Coca Cola, pour vendre les mérites d’une nouvelle recette appelés New Coke. La boisson a comme slogan « Catch the Waves ! ». Elle sera finalement un échec, précipitant peut-être aussi la fin de la popularité de Max.

Dernièrement, Channel4 réutilisa le personnage pour une série de spot publicitaire, annonçant le passage de la chaine au numérique. En France, Canal+ a diffusé la série américaine en 1988. Puis ce fut au tour de TF1 dans « La Une est à vous ».

L’incident Max Headroom

C’est le 22 novembre 1987, à Chicago, dans l’Illinois que l’incident s’est déroulé. C’est sur la chaine WGN-TV pendant le journal télévisé de 9 heures, The Nine O’Clock News, que la première intrusion a eu lieu. Elle ne dura que 30 secondes et ne montera que l’homme portant le masque, mais sans son. Les techniciens de la chaîne ont réussi à interrompre le signal extérieur en change la fréquence de diffusion de la chaîne.

La seconde tentative se déroula sur la chaîne WTTW, a 21 h 15, alors que Horror of Fang Rock est en train d’être diffusé. Le même personnage apparaît à l’écran avec cette fois-ci du son. Il prononce dans phrases sans réel intérêt et s’agite devant la caméra. L’intrusion dure cette fois-ci plus longtemps, environ 90 secondes, avant qu’elle ne soit volontairement interrompue. En effets, les techniciens de la chaine ne parvenaient pas à arrêter la transmission malgré les tentatives.

Jusqu’à aujourd’hui, personne ne connait son auteur ni même le but exact de l’intrusion. Cet incident est même l’un des rares cas à avoir fait la une des journaux, allant même jusqu’à apparaître dans le journal télévisé du matin de CBS le jour suivant. WTTW a cherché le responsable en vain, malgré l’aide de fans de la série qui enregistrait l’épisode ce soir-là et donc la transmission pirate.

La vidéo suivante contient l’incident dans sa totalité. Elle peut cependant choquer certaines personnes.

%d blogueurs aiment cette page :