28 Avr 2015

Posted by in TV

Doctor Who cible de l’UKIP

nigel-farrage-bbc-debateIl est rare de parler de politique sur Gallifrance, encore moins quant il s’agit de la politique d’un autre pays. Mais ces derniers jours, Doctor Who, et plus exactement la BBC, a été la cible d’une vive critique politique.

vlcsnap-2015-04-23-18h45m13s66C’est lors d’un meeting public à Rochester que Nigel Farage, chef du parti indépendant du Royaume-Uni (UKIP), a lancé une attaque envers la BBC. Le politicien a clamé que la chaîne devait être restreinte et arrêter de produire des divertissement telles les émissions Strictly Come Dancing et Top Gear, ou encore la série Doctor Who. Dans quel but ? Afin qu’elle redevienne une chaîne du service public, se contentant de fournir des informations locales, des programmes artistiques ou religieux. Il déclara également souhaiter que la redevance soit réduite.

Le politicien a d’ailleurs recommencé très récemment en critiquant le public invité lors d’un débat télévisé sur la BBC. Il fut néanmoins recadré par le présentateur.

Faut-il donc craindre pour l’avenir de la série ? La réponse est « sûrement pas ». Elle a survécu à différents types de gouvernement, allant même jusqu’à les parodier dans certains épisodes comme « The Happiness Patrol » (7L, saison 25, 1988) ou bien » The Christmas Invasion » / « L’invasion de Noël » (épisode spécial Noël 2005). Le journal The Mirror a d’ailleurs déclaré que Doctor Who est bien meilleure lorsque le parti conservateur est en place – mais sachant que ce journal est de la même orientation politique, cette déclaration n’est guère étonnante.

%d blogueurs aiment cette page :